lundi 22 mars 2010

merlane et HandiPro Conseil s’associent pour aider les entreprises à intégrer le handicap dans leur processus RH

Si les entreprises d'au moins 20 salariés sont tenues depuis 1987 d'employer des personnes handicapées à raison de 6% de leur effectif, de lourdes pénalités viendront sanctionner, à compter du 30 juin 2010, celles qui n'auront pas suivi la loi. Loin d'être uniquement une contrainte, cette obligation s'avère également être une source d'enrichissement pour les entreprises en leur permettant de recruter de nouvelles compétences.
Face à ce constat, merlane, cabinet de conseil en Ressources Humaines et Management, et HandiPro Conseil, cabinet de conseil aux entreprises pour l'insertion professionnelle des travailleurs handicapés, se sont associés pour les accompagner dans leur recrutement de personnes handicapées tout en développant leur dynamique RH.


Le recrutement de personnes handicapées, une obligation légale…

La France a montré dans bien des exemples qu'elle pouvait changer les mentalités… souvent par le Droit. D'ailleurs, la dernière enquête de l'APEC indique que la volonté d'intégrer des handicapés (cadres et non cadres) dans l'entreprise est désormais partagée par les décideurs, de la Direction aux managers.
Ainsi, à l'obligation pour les entreprises d'au moins 20 salariés d'employer des personnes handicapées à raison de 6% de son effectif, s'ajoutera, à partir du 30 juin 2010, de lourdes sanctions financières pour celles qui ne respectent pas la loi.
La note sera très lourde pour les entreprises qui n'auront pas réagi d'ici cette échéance : paiement d'une pénalité de 13 230 €, multipliée par le nombre de postes devant être attribués à des personnels handicapés, soit le triple de la contribution normale ! Pour une société de 100 personnes, devant avoir 6 handicapés à temps plein, la sanction représentera 79 380€ !
Comme il n'est pas toujours facile de recruter des personnes qualifiées pour répondre à cette obligation, la loi donne quatre possibilités alternatives à l'embauche directe d'handicapés :
 passer des contrats avec les établissements des secteurs adaptés ou protégés ;
 faire appel à des stagiaires handicapés ;
 négocier un accord collectif prévoyant un programme triennal ;
 verser une contribution au fonds de développement pour l'insertion professionnelle des handicapés (géré par l'Agefiph).

Le contexte réglementaire est posé et a surtout le mérite de forcer à une prise de conscience de la perception que les entreprises ont du handicap et des handicapés. Obéir à une contrainte réglementaire ? Profiter d'une opportunité d'image ? Etre dans l'air du temps ? Tenter l'aventure ?


… source de richesse et de nouvelles compétences

Travailler sur une GPEC (Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences) revient à s'adapter et s'ajuster de façon continue, guidé par une stratégie. C'est également une façon de voir les RH de l'entreprise autrement : des potentiels, des savoir-faire, des aptitudes, des comportements, des connaissances, des intelligences, des résultats à atteindre et des talents.

Dans la situation actuelle, du moins en France, le handicap réhabilite cette façon de penser : dans leur très grande majorité, les personnels handicapés en entreprise ont deux vies : celle d'avant la cause de leur handicap, et la leur aujourd'hui. Ces personnes ne peuvent plus tenir leur poste d'antan, pour différentes raisons et les employeurs (et partenaires du handicap) sont obligés de penser Compétences pour assurer une employabilité efficiente.

Un imprimeur sur rotative qui a perdu l'usage d'une main peut devenir un excellent formateur pour des futurs coloristes. Une secrétaire trilingue de Direction d'un groupe pharmaceutique est devenue traductrice de modes opératoires dans le secteur spatial. Les exemples sont nombreux et posent une question essentielle : pourquoi faut-il être handicapé pour envisager une telle évolution professionnelle ? Parce que la personne n'est plus confondue à son poste, ni à son statut. C'est la définition même des conditions d'une GPEC réussie : passer d'une logique 'Profil' à une logique 'Compétences'. Ainsi, le handicap s'efface et la logique compétences s'en trouve réhabilitée.

C'est pour déployer ce paradigme que merlane et HandiPro Conseil ont décidé de partager leurs valeurs et les activités de leurs deux structures.

Un partenariat merlane – HandiPro Conseil pour réhabiliter la valeur de respect de la personne humaine en entreprise

merlane et HandiPro Conseil travaillent depuis de nombreuses années dans le domaine du capital humain, avec pour objectif d'accompagner les entreprises dans leur développement par les Ressources Humaines. La lisibilité de plus en plus importante de la notion de handicap réhabilite les valeurs de respect de la personne humaine, dans un contexte de résultat économique et de performance collective.

Une récente étude a fait ressortir les quatre difficultés majeures rencontrées par les entreprises dans le recrutement de personnels handicapés : le manque de profils qualifiés (59,40% des employeurs sondés) ; l'insuffisance de réseaux dans les régions pour 29,85% ; le manque de formation des recruteurs pour 5,97% ; enfin, la mauvaise accessibilité des lieux d'embauche pour 4,78%.

« Quand nous constatons ces résultats, au moins pour les trois premières raisons, notre partenariat merlane – HandiPro Conseil s'avère non seulement pertinent, puisque c'est le cœur de nos métiers respectifs, mais efficient et porteur de résultats dans nos engagements auprès de nos clients et bénéficiaires respectifs », constate Jean-Marc LASSERRE, Directeur Business Unit « Ressources & Compétences » de merlane.

A propos de merlane :

merlane est une société de conseil en management créée en 1985 à Toulouse. Elle est présidée par son fondateur, Jean-Claude MERLANE, également Administrateur National de SYNTEC Conseil en Management.

Son métier consiste à accompagner la croissance et le développement de la compétitivité de ses clients par la performance de leurs ressources humaines, à travers deux grands domaines de compétences : (1) le développement du management et la transformation culturelle et (2) la valorisation du capital humain et de l'organisation.

Son activité est développée en France à partir de ses implantations à Paris, Toulouse et Lyon, et à l'étranger à partir de sa filiale merlane International basée à Madrid et de son réseau de partenaires en Grande-Bretagne, Allemagne, Colombie et Etats-Unis.

La société merlane est certifiée ISO 9001 Version 2000 et OPQCM. Elle a par ailleurs obtenu le Label Compétences de SYNTEC Conseil en Management. Elle a adhéré à la charte mondiale des Nations Unies « Global Compact » pour son action dans le domaine du Développement Durable et de la Responsabilité Sociale de l'Entreprise. Son chiffre d'affaires est de 4,7 millions € (2008). Parmi ses clients : AIRBUS, Thalès Alénia Space, EADS Astrium, Shell, Sanofi Pasteur, Pernod-Ricard, Fondation des Caisses d'Epargne, SNCF, Audi France, 20 Minutes, Crédit Social des Fonctionnaires, Novartis Pharma, MMA, Turbomeca, FAFIEC, SPIE…

Plus d'information : www.merlane.fr


A propos de HandiPro Conseil :

HandiPro 31, créée en 1995, mène aujourd'hui deux activités :
- le placement de Travailleurs Handicapés : la mission Cap Emploi en 2009 a permis la conclusion de plus de 1200 contrats de travail au sein de près de 700 entreprises.
- Le conseil et la formation : HandiPro CONSEIL qui met l'ensemble des compétences des équipes d'HandiPro 31 (40 collaborateurs) au service des entreprises désireuses de développer une politique d'accueil et de valorisation des Personnes en situation de handicap.

HandiPro CONSEIL intervient dans le cadre de partenariats avec des structures spécialisées afin de proposer une gamme complète de solution RH adaptées aux problématiques du handicap.


--
Contact Presse:
WELLCOM
Marine Lietar
01 46 34 60 60
mli@wellcom.fr
www.wellcom.fr

--

Communiqué envoyé le 22.03.2010 12:53:35 via le site Categorynet.com dans la rubrique Emploi / Ressources humaines

Diffuser votre communiqué de presse : http://www.diffuseruncommuniquedepresse.com/

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire